Bulletin de salaire

Les reproches qui viennent des salariés peuvent être nombreux en ce qui concerne leur bulletin de salaire. Défaut de compte sur le congé, montant incorrect ou des cotisations sociales trop erronées. Ce ne sont que les plus simples erreurs qui peuvent détériorer la qualité d’appréciation des employés. L’entassement de ses erreurs, que les RH répètent chaque mois, peut nuire à la réputation de chaque entreprise. Quelles sont les erreurs que les salariés rencontrent le plus souvent par rapport à leur bulletin de paie ?

Les erreurs répétitives sur le bulletin de paie

Trop souvent, les salariés se plaignent des nombreuses erreurs qui sont inscrites dans leurs bulletins de paie. La liste est longue sur les erreurs vu que cela peut se présenter par :

Ce ne sont que quelques détails, mais il y en a encore. Si les mentions obligatoires — comme l’URSSAF ou la retraite complémentaire — figurent dans les bulletins de paie d’un employé. Il peut les accepter sans condition. Mais dans le cas contraire, il doit demander des explications pour comprendre la nature et le montant déduit de son salaire.

À noter que dès que l’employé ou l’employeur constate des anomalies sur le bulletin de paie. Ils doivent les annoncer au moment de la remise du bulletin, sans attendre longtemps. Il faut donc un nouveau bulletin de salaire qui indique les irrégularités.

Des erreurs pouvant impacter l’employeur et l’employé

Il faut préciser que les erreurs qui se répètent sur les bulletins de paie n’engagent pas seulement les employés. Les employeurs aussi sont très touchés par les égarements qui peuvent se trouver sur les fiches de paie. L’erreur peut jouer davantage en faveur du salarié avec un trop-perçu.

Ainsi, l’entreprise peut parfaitement récupérer cette somme « en plus » avec une retenue qui est déductible du salaire de l’employé. Cette somme est à la limite de 10 % (maximum) sur le salaire net de ce dernier. L’entreprise n’a pas le droit de faire une déduction en plus de cette limite si le cas se présente. La limitation de durée de paiement varie ainsi selon le salaire de l’employé concerné. Ce pourcentage est imposable selon la loi du travail et les employés doivent le respecter.

Il faut aussi préciser que tous les prélèvements inscrits dans le bulletin de paie doivent être annoncés dans le contrat de travail. En fonction des rémunérations, les exonérations peuvent diminuer. Pour les cotisations et contributions dans la caisse de prévoyance sociale, le taux de cotisation aussi est variable.

L’option du bulletin de salaire en ligne est-elle fiable ?

Avec la digitalisation qui prend le dessus dans beaucoup d’entreprises, les solutions en ligne sont de plus en plus utilisées. Dans la liste des options, il y a le bulletin de salaire en ligne qui se différencie de la fiche de paie traditionnelle. Avec la fiche de paie électronique dématérialisée, chaque salarié peut vérifier les documents qui concernent son paiement via la toile. Cela permet une simplification du traitement du paiement chaque mois.

En effet, tout le monde est gagnant avec l’utilisation du bulletin de paie en ligne. Vous pouvez les éviter les erreurs que votre RH répète chaque fois que vous devez lui demander votre bulletin de salaire. L’entreprise aussi reste loin de toutes les idées reçues en rapport avec la répétition des erreurs sur les fiches de paie de leur salarié. Vu que sa réputation qui est en jeu, avec cette solution, il devient plus facile d’éviter les mauvaises influences. Chaque entreprise peut obtenir sur la toile le modèle de bulletin de paie en ligne. Le RH peut ainsi envoyer, par courrier électronique, le bulletin de paie mensuel.

De même, la dématérialisation des bulletins de salaire permet de simplifier leur traitement. C’est une solution qui permet de gagner du temps. Il y a aussi la sécurité des données qui est bien assurée vu que tous les documents sont stockés dans le réseau de l’entreprise concernée. Mais vous n’êtes pas obligé d’opter pour le bulletin de salaire en ligne si l’idée ne vous enchante pas. Si vous préférez les fiches de paie en papier et ses erreurs, vous pouvez vous en tenir à tradition. Vous pouvez donc éviter l’usage d’une fiche de paie sous forme électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *